Gastronomie : Le Guethary détrône le Biarritz et le Chamonix

C’est une petite révolution qui vient de se produire dans le secteur de l’épicerie sucrée. Le Guethary, le fameux biscuit en forme de baleine et fourré aux baies sauvages de Patxaran est désormais plus vendu que le Biarritz, nappé de chocolat et saupoudré de Coco ou que le Chamonix, l’emblématique biscuit mou fourré à l’orange.

Le Guethary fait la fierté des Getariar et c’est surtout un goût unique. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette gourmandise locale ne laisse pas indifférent. Ce biscuit au goût fruité et légèrement anisé se dégustait historiquement en fin de repas. Il aurait, selon les anciens, des vertus digestives.

C’est aujourd’hui un véritable petit plaisir à déguster tout au long de la journée. Même si les autorités sanitaires recommandent de ne pas en consommer plus de 2 par jour (ça tombe bien, ça compte comme fruit et légume). Au delà, on constate en effet quelques modifications du comportements ; certains ont même signalé des migraines matinales après en avoir « abusé » la veille. Il faut dire que compte tenu de son incroyable succès, des Guethary de contrebande, voire fabriqués à la maison, circulent sur le marché noir. Selon le responsable marketing du produit : « il y a beaucoup de fantasmes autour du Guethary : la légende dit que le biscuit aurait rendu des gens aveugles… c’est évidemment faux, en tous cas en ce qui concerne le Guethary original. Nous recommandons juste à nos clients, au dessus de deux biscuits consommés, d’attendre un peu avant de reprendre le volant… ». Il est d’ailleurs conseillé de boire un grand verre d’eau, entre chaque Guethary… plus prudent.

Comme toutes les bonnes choses, si la consommation du biscuit Guethary est si controversé, c’est sans doute parce qu’après en avoir pris un, il est difficile de s’arrêter ! Ce qui explique aussi les fréquentes ruptures de stock dans les rayons du Petit Casino. De peur de manquer, les inconditionnels de cette petite baleine sablée et fourrée n’hésitent pas à en remplir leur congélateur.

Succès mérité donc pour notre biscuit préféré ! Allez ; vous je ne sais pas, mais moi je me referais bien un p’tit Guethary…

Pour ne rien manquer de l’actualité des bons produits locaux, suivez-nous sur Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s